MONTAUBAN - MOISSAC, le campus terre et vie
Formations pour adultes

Les projets et les activités de l'établissement

Remise de diplôme et nouvelle session de formation pour 2015 : pour Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS)

BP-travail sur la biodiversité

Sortie avec les BP adultes encadrés par Melissa Justamon, formatrice : il s'agissait de faire un relevé de biodiversité (faune et flore) sur une parcelle privée menée en agro-foresterie.
Cette visite se faisait dans le cadre de l'UCARE Méthodes alternatives.
Nous voulons de faire ces relevés 2 fois par an pour suivre l'évolution de la parcelle.


CAP fleuriste - Visite du MIN de Toulouse et fin de formation

Le CFPPA de Tarn et Garonne propose depuis plusieurs années la formation de CAP fleuriste.
La session 2013-2014 vient de s'achever, les candidats ont passé leurs épreuves.
Cette formation en alternance d'une durée de 33 semaines dont 16 semaines en entreprise, est destinée aux adultes.
Les conditions de financement pour suivre la formation sont diverses : candidats en Congé individuel de Formation (CIF), AGEFIPH, ADOM, demandeurs d'emploi (avec ou sans droits), Région.
Motivés par un projet professionnel dans la fleuristerie, les stagiaires proviennent de secteurs géographiques élargis (Tarn et Garonne, Midi-Pyrénées, Lyon, Marseille...).
Au cours de cette session de formation, les stagiaires ont eu l'occasion de pratiquer diverses activités : visite du MIN de Toulouse, visite de producteurs, participation au concours d'art floral de Castelsarrasion au mois de mai.

Ces activités viennent bien sur en complément du contenu de la formation orienté vers la réalisation de compositions florales, la maitrise de dessin d'art appliqué, les techniques de vente, la botanique.

Le CFPPA organisera des informations collectives, à partir de 8h30, aux dates suivantes :
• 24 juin 2014
8 juillet
16 septembre

Démarrage de la formation le 30 septembre 2014.


N'hésitez pas à contacter Mme Mas-Moll, coordinatrice,
par téléphone en appelant le 05 63 04 63 10,
par mail : cfppa.moissac@educagri.fr
ou en se rendant sur le site www.campusterrevie.org.

Formation "nouvelle palette végétale" le 18 et 19 mars 2014

Le catalogue complet de nos formations

La rentrée des BP REA et RAPH promotion 2013-2014

Journée d'information le vendredi 24/05/2013

La VAE au Ministère de l'agriculture

Ouverture de la formation DEAVS

Après un travail de plusieurs années, le CFPPA de Moissac est aujourd’hui à même de proposer une formation pour l’obtention du DEAVS (Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale)

Cette démarche s’inscrit dans les perspectives d’évolution du secteur de l’aide à domicile et aux besoins croissants de professionnalisation des intervenants sur la région Midi Pyrénées et plus précisément sur le département du Tarn et Garonne.
En effet, le secteur de l’aide à domicile, du soutien à l’autonomie et des services à la personne auprès des personnes fragilisée, dépendantes, souffrantes, handicapées est depuis plusieurs années en forte expansion. Le développement de ces services sera important et représentera un taux considérable de créations d’emploi dans les années futures. Cette augmentation est soutenue par le vieillissement croissant de la population avec une hausse du nombre de personnes âgées.
Le D.E.A.V.S vise à valoriser les métiers de l’aide à domicile, appelés à se développer depuis la mise en place de l’A.P.A. Il atteste des compétences nécessaires pour effectuer un accompagnement social et un soutien auprès des personnes âgées, des personnes handicapées, des personnes en difficulté sociale, des familles ou des enfants dans leur vie quotidienne.
La formation s’adresse à toute personne salariée ou non de structures d'aide à domicile (privé ou collectif, foyer-logement), contrat de professionnalisation (association prestataire, mairie, entreprise), d'accompagnement vers l'emploi ou d'avenir.
L’entrée en formation se fait sur sélection. La condition est d’être âgé de 18 ans au moins à la date d’entrée et de pouvoir bénéficier d’un financement.
Cette formation peut être dispensée en :
•    Formation continue ou voie directe (CIF CDD, CIF CDI, Statut de Demandeurs d’emploi). Le candidat suivra la formation à temps plein continu.
•    Formation en contrat de professionnalisation
•    Parcours mixte VAE/formation. Le candidat pourra réaliser une V.A.E sur certains modules et suivre les autres à temps pleins en continu.
•    Parcours d'accompagnement à la Validation des Acquis de l’expérience. Ce parcours s’adresse aux candidats salariés ou demandeurs d’emploi, justifiant de compétences professionnelles acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole en rapport direct avec le diplôme.


La formation sera dispensée sur une amplitude de 8 mois à partir d’octobre et sera composée de 504 heures d’enseignement théorique et 560 heures de formation pratique. Le cursus se déroulera sur 1064 heures selon le modèle de l’alternance, fondement pédagogique des formations sociales.
La durée hebdomadaire est de 35 heures.

Une information collective est organisée le mercredi 24 avril au CFPPA de Moissac  9h afin de dispenser les données générales sur le contenu, l’organisation et les modalités de prise en charge financière de la formation.

Pour toute information, il est possible de contacter Catherine BUJADOUX au CFPPA au 05 63 04 63 10

L’accueil social à la ferme : présentation, enjeux et formations

Rencontre avec une stagiaire OPA (Ouvrier Polyvalent Agricole)

Le stage professionnel pour adultes proposé par le CFPPA de Moissac intitulé « OPA : Ouvrier Polyvalent Agricole » a démarré le 5 novembre dernier et va se terminer le 25 janvier 2013.
Cette formation généraliste permet aux stagiaires d'apprendre les bases de l'agronomie, la conduite tracteur, d'être formé à la Santé Sécurité au travail (SST), de découvrir les outils permettant le travail du sol, d'être initiés à l'utilisation des produits phytosanitaires (validés par le « certificat individuel », ex-certiphyto, obligatoire en 2014), de faire de la maintenance de matériel agricole, d'étudier la conduite de culture en arboriculture et de travailler sur un atelier Technique et recherche d'emplois à l'aide de l'informatique.
Cette formation est complétée par une mise en situation d'une semaine chez un exploitant agricole.

Dans ce cadre, nous avons interrogé Claire Barthélémy-Blanc, 27 ans, domiciliée à Aucamville (82).

Pour quelles raisons vous êtes-vous inscrite à cette formation ?
J'avais envie de m'initier aux métiers de l'agriculture car je n'ai pas beaucoup d'expériences dans ce domaine, j'ai seulement fait quelques saisons de vendanges.
C'est Pôle emploi qui m'a proposé cette formation dans la mesure où, voulant travailler dans le domaine agricole, je m'étais inscrite comme « ouvrière agricole ».
J'ai un projet d'installation avec mon compagnon. Nous souhaitons ouvrir une exploitation pluri-disciplinaire : 1 ha de maraîchage, 1 ha en arboriculture, élever quelques volailles. Pour l'instant nous sommes à la recherche de terres.

Qu'allez-vous faire après cette formation ?
Je ne viens pas du monde agricole, j'étais aide-soignante. J'ai donc beaucoup à apprendre. Du coup, je me suis inscrite en SIL arboriculture, au CFPPA de Moissac, formation qui démarre en février 2013. Ensuite, je voudrais faire un BP RAPH (Brevet Professionnel Responsable d'Atelier de Production Horticole), qui peut se faire en 1 an.
Pendant ce temps, mon ami s'est inscrit à la formation tractoriste, qui est faite également au CFPPA de Moissac.
Si tout va bien, nous souhaitons donc nous installer courant 2014.


Souhaitons leur toute la réussite possible dans leurs projets !

L'article publié dans La Dépêche ici

Rentrée 2012 pour les CAP fleuriste

Il reste des places disponibles !
Le Centre de formation pour adultes (CFPPA) de Moissac informe que la formation de CAP fleuriste va démarrer sa nouvelle session le 8 novembre prochain.
Cette formation en 8 mois,  est destinée aux adultes, quelque soient leurs  statuts (demandeurs d'emploi, salariés, chefs d'entreprise...) ayant un projet en fleuristerie.
Elle permet aux stagiaires d'apprendre à réaliser des compositions florales, de maitriser le dessin d'art appliqué à la formation. Elle permet également d'aborder tous les aspects de la vente, en alternant stages en entreprise et formation au CFPPA.

L'année dernière 3 stagiaires ont vu leur stage de 2 semaines financés en Belgique dans le cadre du programme européen Léonardo.
Suivant la situation du candidat, des financements sont possibles.
Pour les candidats intéressés il est possible de contacter, rapidement, le secrétariat du CFPPA en téléphonant au 05 63 04 63 10.

CFPPA de Tarn-et-Garonne, des stagiaires en Belgique

Chloé, Amélie et Meryem, stagiaires en formation continue au CFPPA de Tarn-et-Garonne, en CAP Fleuriste, ont effectué 2 semaines de stage à Bruxelles du 8 au 22 avril 2012. Ce stage a été possible grâce au programme de mobilité à destination des personnes sur le marché du travail « Leonardo Da Vinci » qui leur a permis de bénéficier de 900€ de bourse.
Leur choix pour la Belgique est lié à la proximité avec la Hollande, pays producteur de fleurs, mais aussi à une barrière qu’elles n’auraient pas à affronter en allant dans un pays francophone: la langue.

« Ma seule appréhension était de trouver un lieu de stage sympa », affirme Chloé. Pour Amélie, c’était le trajet qui l’inquiétait, celle-ci n’ayant jamais pris l’avion.

Après quelques jours de préparation pédagogique, linguistique et culturelle organisés par le CFPPA de Tarn-et-Garonne et ses partenaires, le CFPPA de Toulouse Auzeville, le CFPPA d’Albi, et l’ENFA, celles-ci se sentaient prêtes pour le départ. Tout était prévu : démarches administratives, trajet, hébergement, déplacements dans la ville, lieux à visiter, budget, etc.

Le stage s’est très bien passé. Chacune était chez un fleuriste différent. Pour l’une, il s’agissait d’une grande boutique à proximité du Parlement Européen dans laquelle il fallait quasiment réaliser des bouquets à la chaîne. Une autre était dans une boutique fonctionnant avec un système « d’abonnement »,  c'est-à-dire avec de grosses commandes hebdomadaires, et complétait son activité par la réalisation d’aménagements de balcons. Enfin, la troisième a pu découvrir une boutique familiale dans laquelle, contrairement aux pratiques de notre pays, le seul mot d’ordre pour la réalisation de bouquets était l’harmonie. Pas de règles à respecter pour sa composition et tout de même de nombreux bouquets à réaliser à l’occasion de la fête des secrétaires, fête très importante pour les fleuristes en Belgique que les stagiaires assimilent avec la fête des mères en France.

Enfin, elles ont pu profiter des jours de repos et soirées pour partir à la découverte de Bruxelles et de Bruges, des plats et boissons typiques, et ont également pu visiter les serres royales, à Bruxelles, ouvertes au public seulement 2 semaines par an !

Ravies, lors d’une présentation de leur mobilité auprès des autres stagiaires du CFPPA de Moissac le mercredi 9 mai, journée de l’Europe, elles encouragent tous ceux qui en ont l’opportunité de faire comme elles et ne regrettent qu’une chose, c’est de ne pas avoir pu y rester plus longtemps !

Bruno, également stagiaire au CFPPA de Tarn-et-Garonne en Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole, va réaliser un stage dans le cadre de ce même programme. Celui-ci se rend en Italie début juillet pour y découvrir la gestion d’un système de production mixte : cultures céréalières, maraîchage et production de plantes médicinales.

Le CFPPA intervient dans les journées «arbre champêtre, trame verte, trame bleue»

L'arbre et la haie ont été mis à l'honneur l'après-midi du jeudi 10/05  lors d'un rendez-vous organisé ans le cadre de l'accompagnement du Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE). L'Association Française Arbres et Haies Champêtres (AFAHC) Midi-Pyrénées est en charge des opérations d'animation et d'information  avec pour objectif de mieux positionner les enjeux et les pratiques de l'arbre non forestier pour la définition et la mise en place de la Trame verte et bleue issue du grenelle de l'environnement.

Ainsi,  une  demi-journée de débat et de partage d'expérience sur la thématique "arbre, biodiversité et action territoriale " a été organisée à Réalville par  Campagnes vivantes (association pour la promotion, la protection, l'entretien et l'amélioration des milieux et des paysages de l'espace rural) et  Solagro.

Ont pu être mis en avant, entre autre,  l'impact des haies sur le maintien de la diversité animale, sur la  vie des cours d'eau et sur les réserves hydriques et leur qualité.

Les compétences du CFPPA via Catherine BUJADOUX ont été sollicitées pour aborder la problématique du rôle des haies dans le maintien et le développement des insectes utiles en agriculture,  des pollinisateurs aux auxiliaires.

Les différents acteurs du territoire présents ont pu partager leurs points de vue, expériences et interrogations lors d'une visite sur le terrain.

Vente de compositions florales

à l'issue des travaux pratiques réalisés par les stagiaires en CAP fleuriste, des bouquets et compositions seront vendues.
Pour + d'infos, c'est ici

Un premier stage B2i Adultes a démarré

Au mois de septembre, le CFPPA de Moissac a été agréé comme « centre valideur » par l'Inspection Académique de l'Education Nationale.
L'obtention de cette attestation permet de valider des compétences en matière d'utilisation de l'outil bureautique ainsi que d'obtenir les bases des possibilités offertes par Internet.
Ainsi, mardi 6 décembre les administrateurs de la Fédération Départementale des CUMA de Tarn et Garonne ont démarré cette formation.
Encadrés par Marie-Hélène Tissières, formatrice au CFPPA et Thierry Jamme, formateur au CFAA de Montauban-Capou, les stagiaires ont commencé la journée par la découverte du vocabulaire et du matériel liés à l'informatique. Après la pause déjeuner, M. Pialat, président de la Fédération, et ses collègues sont passés au côté pratique : découverte du traitement de texte.
Ensuite, pendant 5 semaines, tous les mardis, les courageux stagiaires, vont découvrir l’environnement Windows, le tableur, les différents périphériques etc... par le biais d'exercices ou de questionnements en lien avec leurs activités professionnelles.
Côté financement, les stagiaires ont pu être pris en charge par VIVEA ou FAFSEA.
Dès le mois de février 2012, d'autres sessions seront ouvertes destinées aux professionnels, employeurs, groupement d'employeurs, salariés.
Vous pouvez prendre contact pour de plus amples informations en appelant le CFPPA de Moissac en composant le 05 63 04 63 10.

Stage tractoriste et Ouvrier Polyvalent Agricole à Montauban et Moissac

Le CFPPA de Moissac, le CFAA de Montauban-Capou et Pôle -Emploi ont collaboré pour offrir la possibilité aux demandeurs d'emploi de pouvoir se former aux travaux agricoles. Ce secteur étant demandeur de personnels qualifiés ou expérimentés.
Ainsi pendant 1 mois, une quinzaine de stagiaires se sont rendus sur le site du Lycée agricole de Montauban-Capou pour suivre un stage « tractoriste » d'une durée de 175 h.
L'objectif est de maîtriser la conduite et l'utilisation d'engins agricoles en situation professionnelle et d'utiliser les différents matériels agricoles nécessaires à l'entretien des vergers.
L'application a pu se réaliser sur l'exploitation pédagogique du domaine de CAPOU.
Les mises en situation ont été complétées grâce à un stage en entreprise d'une durée de 35 h ainsi que d'un atelier « technique Recherche d'Emploi ».

Dans le même temps, fin octobre, des stagiaires ont commencé un stage d' « Ouvrier Polyvalent Agricole » d'une durée de 399 h.
Dans cette formation les stagiaires ont la possibilité d'apprendre à conduire des engins agricoles, d'entretenir ces matériels, d'entretenir les vergers, d’appréhender la santé et la sécurité au travail, d'apprendre à appliquer les produits phytosanitaires.
Cette formation prévoit également un atelier de «Technique et Recherche d'Emploi ».
Alternant pratique et théorie, ce stage a pour vocation de renforcer les compétences professionnelles d'un futur salarié agricole polyvalent.
Les 10 stagiaires formés pourront répondre favorablement aux besoins du territoire. Les stagiaires, en s'impliquant dans cette formation, ont pour objectif de trouver un emploi en agriculture dans le Tarn et Garonne.

Témoignage d'un stagiaire en BPREA

Rendez-vous au Salon de la Qualité Alimentaire pour les futurs agriculteurs de Moissac, un témoignage d'un jeune stagiaire en BP Responsable d'Exploitation Agricole

De la découverte de la ferme et ses résidents, à la transformation des produits du terroir, le salon de la qualité alimentaire (le SISQA) nous propose cette année de partir à la découverte de nos sens à l'aide des produits de la région Midi-Pyrénées.

La formation (BPREA) que nous suivons au CFPPA de Moissac, doit nous permettre de devenir des exploitants agricoles. C'est dans cet esprit que nous pénétrons dans le parc des expositions de Toulouse qui renferme le plus grand marché de Midi-Pyrénées.
A l'intérieur nous nous retrouvons dans une véritable caverne d'AliBaba où les joyaux, les diamants et l'or ont été remplacées par autant de produits issus de la terre. L'héritage d'un patrimoine que la terre n'a cessé d'embellir au fil des générations.
C'est dans une profusion de couleur, où les senteurs et les textures aiguisent et éveillent nos sens, que nous rencontrons un producteur d'eau-de-vie qui nous raconte avec passion comment il transforme ses prunes en eau-de-vie à l'aide d'un alambic.
Témoignage émouvant de l'homme qui nous prouve que l'artisan de la terre peut encore créer, transformer et valoriser ses produits sans l'intervention de l'industrie.
Nous continuons d'étal en étal, dans cette ambiance conviviale et chaleureuse un producteur laitier nous invite à déguster ses fromages de chèvre, en nous expliquant les avantages et les inconvénients de l'élevage.
Le palais plein de saveur, nous prenons alors le chemin du retour l'esprit plus riche de ses expérience.

Ludovic Antunes

Cap vers une agriculture durable pour les stagiaires du CFPPA de Moissac

Le 9 novembre dernier, les stagiaires en BPREA (futurs exploitants agricoles) du CFPPA de Moissac ont pu s'initier aux techniques pour une agriculture durable avec la découverte de deux exploitations agricoles gersoises. S'inscrivant comme support d'étude à la notion d'agrosystème, le but de l'opération est de mieux diffuser les savoir-faire développés par des agriculteurs pionniers pour valoriser une agriculture économiquement performante et écologiquement saine.

Le matin, les stagiaires ont visité la ferme d’Alain DAGUZAN, agriculteur biologique à Crastes, dans le Gers. Les enseignements ont principalement porté sur les techniques de gestion des sols avec notamment la thématique du désherbage et de la rotation des cultures. Passionné par son métier, Alain DAGUZAN a expliqué son raisonnement et la nécessité de prendre en compte les équilibres d'un écosystème pour une meilleure fertilité du sol. Au final, chiffres à l'appui, son système allie productivité, économie (bas niveau d'intrant) et respect de l'environnement. Du reste, cette exploitation fait partie du réseau des fermes témoins de la FRAB (Fédération Régionale des agriculteurs biologiques) Midi-Pyrénées dont l'objectif est de faciliter la transmission des connaissances et savoir-faire en agriculture biologique.

Cette expédition a été complétée l'après midi par la découverte de l'agroforesterie sur la ferme de Jack DELOZZO à Noilhan. Cet agriculteur céréalier et éleveur en conversion à l’agriculture biologique développe, voilà maintenant 5 ans, l'agroforesterie sur ces parcelles, soit 22 ha (dont 9 ha en cours de plantation). L'agroforesterie repose sur le principe de l’association d'arbres et de cultures. Alain CANET et Séverin LAVOYER de l'association Arbre et Paysage 32, ont expliqué l'intérêt, le fonctionnement et la gestion des systèmes agroforestiers. Et les enjeux sont multiples !
Depuis une vingtaine d'années, des équipes de recherche ont permis de démontrer les intérêts tant sur le plan économique que écologique : amélioration de la fertilité, économie d'eau et d'intrants, lutte contre l'érosion, lutte contre le réchauffement climatique par séquestration du carbone dans les arbres... mais aussi diversification des revenus agricoles par la double exploitation de la parcelle. L'agroforesterie propose ainsi des systèmes innovants, productifs et rentables à la hauteur des nouveaux enjeux de l'agriculture.
Une journée riche en échanges et enseignements... De quoi susciter un réel intérêt et des idées pour ces futurs agriculteurs soucieux de construire une agriculture durable au sein de leur exploitation.

Le CFPPA de Tarn & Garonne bénéficie du programme
Leonardo Eurostages

Les stagiaires du CFPPA de Moissac face aux questions climatiques

Dernièrement a eu lieu à Moissac une conférence sur la climatologie organisée par Catherine Bujadoux, formatrice au CFPPA, et animée par  Jean François Berthoumieu de l’A.C.M.G. ( Association Climatologique de la Moyenne Garonne et du Sud-Ouest). Les stagiaires adultes du CFPPA en formation pour l’obtention du brevet professionnel responsable d’exploitation agricole (BP REA), du BTS productions horticoles, de la Spécialisation d’Initiative Locale (SIL) en arboriculture fruitière ainsi que des professionnels suivant une session CERTIPHYTO en tant que conseillers ont pu bénéficier des connaissances apportées par un spécialiste du sujet.
M. Berthoumieu a dans un premier temps expliqué les principes de base du climat notamment en ce qui concerne les échanges thermiques pour illustrer les mouvements climatiques auxquels nous sommes soumis. Le réchauffement est une réalité mais il ne faut pas occulter qu’au sein de cette tendance, des températures très basses ou des très fortes chutes d’eau restent toujours vrais « Des années exceptionnelles comme 2003 vont se multiplier, jusqu’à devenir une quasi normalité » annonce J.F Berthoumieu en s’appuyant sur l’historique des relevés météorologiques, « d’où l’intérêt pour les futurs agriculteurs de prendre ces données en considération dans leur prévision d’installation ». L’aménagement des structures à petite comme à grande échelle afin d’augmenter la capacité de stockage de l’eau est un des enjeux majeurs à relever pour l’avenir.

Un deuxième point exposé fut l’importance des données météorologiques et de leur disponibilité afin de faire des prévisions les plus justes possibles sur lesquelles l’agriculteur puisse s’appuyer pour faire face aux accidents climatiques (gel, grêle) ou pour positionner au mieux ses traitements phytosanitaires.
Dans ce domaine, la France est en retard malgré une directive européenne INSPIRE dont l’objectif est de faciliter l’accès à l’information géographique en Europe. Ces données météorologiques, les plus précises possibles, ont pour but de rechercher à mieux protéger l'environnement grâce à des techniques appropriées réalisées par les acteurs du territoire.
« La compréhension des prévisions météo est primordiale mais délicate à appréhender et à mettre en application surtout dans le cas de l’utilisation des produits phytosanitaires dans des zones de relief où d’une parcelle à une autre, les données changent » évoque M. Chambon, conseiller en agriculture dans le Cantal et l’Aveyron , présent à Moissac dans le cadre du CERTIPHYTO. « Cette conférence m’a apporté énormément d’informations pour ajuster au mieux mes conseils au niveau phytosanitaire dans une perspective de réduction de 50% des produits antiparasitaires » conclut un stagiaire.

Le CIVAM a reçu des italiens

Le CIVAM de Tarn et Garonne a reçu des italiens : c'est ici





Faites votre marché